Democratie: L’Algérie dans la case des autocraties électorales, selon un rapport

 

L’espoir de la démocratisation du pays suscité par le Hirak du 22 février 2019 est visiblement anéanti. C’est du moins ce que l’on peut déduire du dernier rapport de l’institut Varieties of Democracy (Variétés de démocraties), publié aujourd’hui.

Ce projet conduit par 30 chercheurs internationaux, basé au département des Sciences Politiques de l’Université de Göteborg, en Suède et à l’Institut Kellogg de l’Université de Notre-Dame aux États-Unis, classe l’Algérie dans la case des “autocraties électorales” .

Notre pays, selon ce rapport qui a évalué les changements politiques dans le monde en 2020, figure dans la liste des Etats où la démocratie est même combattue (Bottom 50% of countries).

Une liste dans laquelle figure plusieurs pays africains, dont le Maroc, la Mauritanie, l’Égypte… Le score de l’Algérie concernant le respect de l’ensemble des principes démocratiques est humiliant: 0,15 qui la classe à 139e place mondiale.

Dans la région Maghrébine, seule la Tunisie figure dans le top 50 des pays démocratiques. Le voisin de l’est figure dans cette liste aux côtés de plusieurs pays africains à l’image du Ghana, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Malawi…

Pour élaborer son rapport, V-Dem a compté sur la contribution d’environ 3.000 experts pays (EP). Le projet V-Dem est considéré comme l’un des plus grands projets dans la collecte de données et de la recherche dans les Sciences Sociales.

Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :