Intervention de l’ANP au Sahel : « Des propos attribués à Macron », selon l’ambassade de France à Alger

 

L’ambassade de France à Alger dément « formellement » ce qu’elle appelle des « propos faussement attribués au président français, Emmanuel Macron selon lesquels il aurait affirmé l’engagement de l’Algérie dans une intervention militaire dans le cadre du G5 Sahel.

« L’Ambassade de France dément formellement les fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant des propos prêtés au Président de la République française.

Lors de la conférence des chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel, le Président Macron n’a jamais affirmé que l’Algérie avait pris l’engagement d’une intervention militaire dans le cadre de cette force », indique l’ambassade rendu public, aujourd’hui.

Selon la même source, Emmanuel Macron « s’est félicité, en outre, de l’engagement politique de l’Algérie suite à la tenue de la réunion du Comité de suivi de l’Accord d’Alger à Kidal le 11 février ».

Pour rappel, le MDN avait réagi, il y a quelques jours, aux rumeurs évoquant « un accord avec la partie française pour l’envoi des troupes au Sahel.

« Certaines parties et porte-voix de la discorde ont relayé via leurs pages et comptes subversifs sur les réseaux sociaux des allégations dénuées de tout fondement, proférant que les actions et les opérations menées par l’institution militaire, au niveau interne et externe, répondent à des agendas et des instructions émanant de parties étrangères, et que l’ANP s’apprête à envoyer des troupes pour participer à des missions militaires en dehors de nos frontières nationales sous le chapeau de puissances étrangères dans le cadre du G5 Sahel, ce qui est faux et inadmissible », avait indiqué le MDN, dans un communiqué.

Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :