Le parti d’Ali Benflis s’enfonce dans la crise : le président par intérim destitué par le comité central

 

La crise interne qui couve au sein du parti de l’ancien chef du gouvernement, Ali Benflis, Talaie El Hourriyat, s’exacerbe. A la veille du congrès extraordinaire convoqué pour ce samedi, 20 mars, par le président par intérim, Abdelkader Saâdi, le Comité Central conteste.

Réuni aujourd’hui en session extraordinaire, cette instance a décidé à l’unanimité de retirer sa confiance au président intérimaire et de saisir le ministère de l’intérieur, qui a autorisé la tenue dudit congrès,pour l’invalider.

Selon un communiqué du CC rendu public, cet après-midi, il a été aussi décidé de dissoudre le bureau politique et d’installer une direction collégiale pour gérer les affaires du parti, en coordination avec l’instance nationale de préparation du congrès.

Selon des sources proches de ce parti, Abdelkader Saâdi, adoubé par Ali Benflis qui a pris sa retraite politique, voulait tenir le congrès à sa manière avec des congressistes n’ayant aucun lien avec Talaie El Hourriyat.

Les adversaires d’Abdelkader Saâdi lui reprochent également sa volonté « de mettre le parti à la disposition du pouvoir en place ».

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :