Menace sur le vieux bâti de Béjaia : Mme Nora Ouali a alerté les autorités depuis 2012

 

La menace d’effondrement du vieux bâti de Béjaia notamment les habitations de quartier Amimoun ne date pas du dernier séisme du 18 mars passé. Cette situation a été constatée et dénoncée par Mme Nora Ouali, membre de la direction nationale du RCD, en 2012 juste après la tremblement de terre de l’époque.

Maitre Ouali avait effectué plusieurs visites sur les lieux en sa qualité de membre de la commission urbanisme à l’APW de Béjaia. Plusieurs rapports ont été adressés à la présidence de l’APW qui était d’obédience FFS et qui surtout faisait la sourde oreille devant cette situation.

« La cité Amimoun est menacée d’effondrement et met en danger la vie des 560 familles logées dans les 18 immeubles la constituant. L’ensemble de ces immeubles présentent des fissures au niveau des murs, des plafonds d’où s’infiltrent les eaux de pluie, ainsi que d’autres fissures aux niveaux des poteaux, poutres et poutrelles, faisant apparaître des semelles, signe de dégradation avancée », alertait encore une fois Nora Ouali en 2018.

En sa qualité de députée, maitre Ouali n’a pas cessé de porter les doléances des citoyens concernés auprès des autorités.
« Un dossier complet m’a été remis. Je me suis engagée d’agir en conséquence », dit la désormais ex-député du RCD.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :