Nidaa El Watan : Un projet de Said Bouteflika qui voit le jour

Sous couvert d’alliance d’associations de la société civile, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune s’offre un cadre politique pour le soutenir dans la société durant son mandat présidentiel très contesté. 

La myriade d’associations majoritairement connues pour leur évolution permanente dans la périphérie du régime, a tenu sa réunion ce samedi au camping international des scouts à Sidi Fredj. La rencontre a été supervisée par Nazih Berramdane, conseiller du chef de l’Etat, chargé du mouvement associatif et de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Au bout de la rencontre, le nom de “Nidaa El Watan”  a été donné à ce parti qui s’affiche pas publiquement en tant que tel.

Rappelons que la mobilisation et la structuration des associations de la société civile gravitant autour du pouvoir est un projet pensé, développé et initié par le frère du président déchu Abdelaziz Bouteflika avant la survenue de la révolution de Février 2019. À l’époque, le projet tendait à pallier le manque de crédibilité des partis de l’alliance présidentielle formée par le FLN, RND, MPA et TAJ. 

Avec le retrait de Bouteflika des devantures politiques officielles du pouvoir et son remplacement par Abdelmadjid Tebboune, le projet ficelé et prêt à l’emploi est sorti des tiroirs pour tenter une reconstruction du puzzle,en prenant le soin de lui donner un nom générique différent que celui avancé à l’époque par le frère du président déchu. 

Chabane Bouali 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :