Plainte contre Naïma Salhi : L’instruction relancée après plusieurs mois d’attente

L’ancienne députée islamiste, auteur d’attaques racistes contre la Kabylie et l’identité amazighe, Naïma Salhi, pourrait se retrouver bientôt devant la justice.

Après avoir perdu son immunité parlementaire, la justice a décidé de reprendre l’instruction dans le cadre de la plainte déposée, contre elle par un activiste et deux avocats pour «incitation à la haine raciale et appel au meurtre».

C’est ce qu’a annoncé, l’activiste politique Salim Chait, dans un texte posté, hier, sur sa page Facebook.

Il affirme que  la plaignants ont demandé audience au procureur près le tribunal de Chéraga qui les a reçu.

Selon lui, « le représentant du parquet les a informé qu’un courrier daté du 31/01/2021 a été envoyé par le parquet à la brigade de recherche de gendarmerie de Chéraga, pour un complément d’enquête ».

« Il a été demandé, entre autres, des informations sur l’état civil de la mise en cause », explique-t-il.

«Le 21/02/2021, le rapport de l’enquête a été envoyé au tribunal par ladite brigade relevant de la même circonscription. En outre, le procureur de la République nous a rassurés quant au bon déroulement de l’instruction, après que nous avions posé des questions sur la lenteur qu’a connues cette plainte, sachant que le parlement est dissout et que la mise en cause ne jouit plus de l’immunité empêchant notre plainte d’aboutir à un procès », ajoute-t-il.

Les avocats, précise-t-il, sont déterminés à batailler jusqu’à l’aboutissement de cette affaire et la condamnation de la concernée pour la haine raciale.

« Nonobstant la bureaucratie administrative et malgré tous les obstacles que nous avions rencontrés après le dépôt de cette plainte le 9 juin 2019, faut-il le rappeler, nous sommes déterminés plus que jamais à aller au bout de notre engagement pour la faire aboutir », explique-t-il.

Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :