Pour risques de chutes de pierres : Le Parc national de Gouraya invite la population d’éviter le côté Est du Cap Carbone

Par soucis d’épargner les dangers de chutes de pierres suite au derniers tremblement de terre et les répliques encore en activité, la direction du Parc National du Gouraya a lancé un appel aux citoyens, particulièrement  ceux qui fréquentent  la partie Est du Parc à savoir :le Pic des singes, le cap carbon, la corniche et  les Aiguades, afin de faire preuve de plus de prudence et de vigilance.

Les autorités du PNG exhortent les citoyens à éviter d’emprunter le sentier de la corniche du grand phare et des aiguades car le risque de chute de prierres est très probable.

Comme il est demandé aux parents d’éviter de ramener les enfants aux aires de jeux particulièrement celles situées dans des endroits rocheux (cap carbon).

Les éléments du parc national ont déjà enregistré  un éboulement ou un détachement  d’un  gros rocher  de  4 m de largeur, 2 m de longueur et 1,5 de hauteur au niveau  du sentier qui mène vers le fort Lemercier. Ce rocher a obstrué  carrément l’accès tout en causant une détérioration partielle de la piste.

Sofiane Seghir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :