Procès des 32 hirakistes de Béjaia : Le juge suspend la séance au moment où Maitre Benyoub plaide en kabyle

 

L’avocat Maitre Djamel Benyoub qui est aussi membre de la direction nationale du RCD a plaidé en kabyle lors du procès des 32 militants du hirak qui s’est tenu aujourd’hui à Béjaia.

Un acte majeur qui traduit sur le terrain l’officialité de la langue Amazighe mais qui n’était malheureusement pas du gout du juge qui a suspendu la séance.

Le geste de Maitre Benyoub prend tout son sens dans l’optique de l’introduction effective de Tamazight dans les institutions de l’État, à commencer par le secteur de la justice où le citoyen Berbèrophone est largement pénalisé.

« Le juge a commis un acte anticonstitutionnel », nous déclare un citoyen présent au tribunal.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :