RIPOSTE INTERNATIONALE condamne le double langage du pouvoir algérien

 

RIPOSTE INTERNATIONALE condamne dans une déclaration rendue publique le 1er mars passé, “ le double langage du pouvoir depuis la reprise de la mobilisation citoyenne, alternant la politique de la carotte et du bâton, en libérant une trentaine de détenus d’opinion et en procédant à l’arrestation de nombreux manifestants lors des marches du dernier weekend de février 2021, et en condamnant à la plus lourde peine jamais prononcée depuis le début de la révolution à l’encontre de Monsieur Amer Karech, citoyen résident dans la ville de OUARGLA, à plus de 600 km au sud d’Alger”.

Pour L’ONG RIPOSTE INTERNATIONALE “Deux ans après le déclenchement de la mobilisation citoyenne pacifique, – le Hirak -, les initiatives politiques du régime (élection présidentielle, révision de la constitution, libération récente d’une trentaine de détenus d’opinion, dissolution de l’Assemblée et annonce de l’organisation dans les prochains mois des élections législatives anticipées avec un remaniement partiels du gouvernement…) n’ont suscité ni l’approbation ni l’adhésion des Algériens, car elles sont loin de répondre aux attentes et revendications pacifiques du mouvement du sourire”.

Pour l’ONG qui a toujours soutenu la révolution des Algériens, “ Le Hirak, après une année de pause pour cause de la pandémie de Covid-19, et devant la fuite en avant du régime dans son déni de la réalité que traverse le pays et le refus de satisfaire à ses exigences, et malgré la répression massive et le déploiement des forces de l’ordre, le Hirak s’est réaffirmé avec une large mobilisation citoyenne pacifique et a commémoré le 2e anniversaire par une mobilisation massive dans une trentaine de villes du pays, notamment à Alger où des dizaines de milliers d’Algérois ont investi les grandes artères de la ville pour battre le pavé réitérant sa détermination à instaurer un État de droit, civil et démocratique”.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :