Séisme de Béjaia : des familles entières dans la rue et l’absence totale des autorités locales

Une sec tellurique d’une magnitude de 6 degrés a été enregistrée ce jeudi à 01 h 05 du matin. L’épicentre a été situé à quelques kilomètres au nord est du cap Carbone, dans la mer.

Le tremblement a occasionné des fissures sur les façades de certaines vielles bâtisses à Béjaia et Jijel . Une vieille demeure non habitée a même partiellement cédé dans l’ancienne ville de Béjaïa.

La secousse a engendré une panique au sein de la population, notamment dans la vielle ville de Béjaïa et le plateau d’Amimoune. Des familles entières ont passé la nuit de nuit, par moments pluvieuse, dans la rue. À Jijel, c’est une personne qui a sauté, par panique, d’un étage, occasionnant des fractures sur quelques parties de son corps.

Les autorités locales de la wilaya de Béjaia ont brillé par leur absence. Une démission et une faillite  criardes dénoncées largement par les bejaouis. Le président du bureau régional du RCD relève dans un post que “Deux heures après le tremblement de terre, ni la wilaya, ni l’APW,  ni la mairie de Béjaïa n’ont daigné installer des cellules de crises et de suivie de la situation, ne ce serait-ce que un numéro de téléphone”.

Sofiane Seghir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :