112ème vendredi dans l’union et la pluralité : Les Algériens ont mis à mort la tentative de division du Hirak

Des milliers d’Algériens ont manifesté ce vendredi, pour la 112eme fois, dans plusieurs villes du pays pour réclamer un État de droit, démocratique, social, libre et pluriel.

Plusieurs messages ont été livrés par les révolutionnaires pacifiques. Une bonne partie des slogans ont été dirigés vers la France. Des pancartes ont signifié au président Macron et les membres de son gouvernement qu’ils ne sont plus les bienvenus en Algérie. « Jeunes, levez-vous ! La France est de retour » est un slogan qui a vibré dans tous les carrés en réaction à la venue du chef des Armées Françaises en Algérie et à la visite officielle que prévoit d’effectuer le premier ministre Jean Castanex.

Le peuple Algérien ne cesse, depuis le début de cette révolution pacifique, de dénoncer les tenants du pouvoir Algérien comme étant des serviteurs des intérêts français. Le soutien public du président français au chef de l’État contesté Abdelmadjid Tebboune a accentué cette aversion historique de la France dans les milieux populaires.

L’autre message livré ce 112eme vendredi est la volonté largement partagée de continuer cette révolution pacifique dans l’union et la pluralité. D’ailleurs, plusieurs figures nationales du Hirak ont marché ensemble à Alger derrière une banderole qui réclame cette attente populaire.

Le soutien total et sans réserves à Mohamed Tadjadit et ses camarades, mis sous mandat de dépôt pour des accusations n’ayant convaincu personne, a été exprimé dans toutes les villes du pays. Les photos de ces activistes qui ont dénoncé l’atteinte à la dignité de l’enfant Said Chetouane, ont été portées dans plusieurs villes.

Les marches grandioses de ce vendredi ont pratiquement mis en échec toute la campagne massive  menée par le régime, sa clientèle et ses bras médiatiques dans le but de discréditer le Hirak et le porter vers des clivages idéologiques désastreux pour la continuité du combat pacifique mené jusque là dans l’union et la pluralité.

Chabane Bouali

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :