Affaire de Moh Arezki Hamdous : Une convocation pour de fallacieux motifs

Le RCD révèle, dans un communiqué diffusé cet après-midi, le fond de l’affaire pour laquelle le secrétaire national chargé des finances a été convoqué par la gendarmerie.

S’étant présenté ce matin , à l’heure indiquée au groupement de la gendarmerie de Tizi-Ouzou, “ Le secrétaire national du parti découvre sur place de fallacieux motifs pour son audition . L’officier chargé du dossier s’est d’abord plaint de la médiatisation de cet événement et évoque l’attribution d’un véhicule de service et d’un gyrophare qu’il devrait restituer”.
Le RCD précise que “ Mohand Arezki Hamdous explique au gradé chargé de l’auditionner que même si c’était le cas, il appartient à l’Assemblée nationale de le saisir ou, le cas échéant, les services de la DGSN ou la brigade de sa commune de résidence”.
Plus explicite, “Le secrétaire national du RCD répond qu’en premier lieu, aucun député du parti n’a bénéficié de véhicule de service ni sollicité de gyrophare durant toute cette législature, privilège réservé à la clientèle du régime” .
Mieux encore, le secrétaire national du RCD chargé des finances “ rappelle également qu’aucun député du parti n’est redevable contrairement au ministère des finances et à l’Etat qui doivent au parti près d’un milliard de centimes”.
Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :