Charge policière violente sur la marche d’Alger

La police disperse violemment la marche d’Alger, notamment le flux populaire venant de Bab El Oued et qui, empêché de faire jonction avec les manifestants de la rue Didouche, se dirigeait vers Hassiba Benbouali.

Plusieurs manifestants ont été arrêtés et un vent de panique s’est saisi de la foule dense qui ne s’attendait pas à une telle charge violente.

Chabane Bouali 

 

 

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :