Climat d’insécurité à l’UMMTO : Les étudiants investissent la rue pour dénoncer une clochardisation des campus

Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou ont investi, ce dimanche, le carrefour du 20 avril et la rue jouxtant le pôle universitaire de Hasnaoua, pour dénoncer le climat d’insécurité qui règne à l’intérieur du campus.

Les étudiants entendent par cette action attirer l’attention des pouvoirs publics sur l’état délétère dans lequel se débat la communauté estudiantine depuis quelques temps.

Dans une interview accordée à notre journal dernièrement, Tarik Braik, coordinateur régional des jeunes Progressistes du RCD et étudiant, a dénoncé le laisser-faire des responsables. Il a également pointé une politique de clochardisation dans les enceintes universitaires, conçue et dirigée par le pouvoir en place, pour empêcher toute action de la communauté qui viendrait mettre au grand jour son échec et ses décisions désastreuses.

Tarik Braik a également révélé une dynamique de recherche d’un cadre autonome rassembleur de toutes les composantes de la communauté universitaire de Tizi-ouzou pour porter sa voix et apporter sa contribution à la révolution en cours. L’étudiant-militant assure que ce nouveau cadre recherché ne sera en aucun cas un substitut aux structures autonomes existantes.

Sofiane Seghir 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :