Dans un message vidéo : Malik Riahi accuse

Le détenu d’opinion Malik Riahi, l’un des jeunes arrêtés dans le cadre de l’affaire dite “Said Chetouane”, est apparu ce dimanche dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

L’activiste accuse les services de la DSI, qu’il nomme par son  nom DRS, de le filer et de le menacer. Du coup il met en garde ces services contre toute atteinte physique éventuelle à sa sa personne en cas de son arrestation. Il assure qu’il ira devant les tribunaux internationaux en cas où il serait soumis à la torture ou un quelconque acte de violence.

Le jeune activiste révèle que sa famille est soumise à une terrible pression. Il explique que son frère « est en prison depuis 7 mois pour avoir dénoncé dans une vidéo le refus d’un hôpital de prendre en charge sa grand-mère, uniquement parce qu’elle parente de Malik Riahi » . « Mon frère est condamné à 1 an de prison ferme à cause de ladite vidéo », dit-il.

Les réseaux sociaux ayant mis en ligne cette vidéo affirment que l’enregistrement a été fait quelques instants avant son arrestation. Dans cette vidéo enregistrée dans une maison de campagne, si l’on se réfère au contenu de l’arrière plan, Malik Riahi a mis en garde contre toute tentative de viol sur lui, en faisant référence à l’affaire de Walid Nekkiche mais aucunement à Said Chetouane. Un détail qui laisse un peu de doute sur le jour exact de son enregistrement.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :