- Advertisement -

Élection de la FAF : Abdelmadjid Yahi jette un pavé dans la mare boueuse du foot national

 

Le président de la commission de candidature de la fédération algérienne de football (FAF), Abdelmadjid Yahi, jette un pavé dans la mare. Il dénonce de graves anomalies dans la préparation de l’AG élective prévue, pour le 15 avril en cours. Selon lui, même si la commission a accepté le dossier litigieux du PDG du groupe Madar et président du CRB, Charaf-Eddine Amar, rien ne va plus.

« Nous sommes toujours dans l’ancienne Algérie. Il y a une volonté d’interpréter de manière erronée l’article fixant les conditions d’éligibilité qui évoque notamment une expérience de 5 ans dans la gestion d’une entreprise. Mais cette entreprise ne devrait pas être autre que le football. On veut nous faire imposer autre chose. Autant accorder ce droit aussi à des agriculteurs et à des éleveurs du poulet », affirme-t-il dans une déclaration à la presse.

Implicitement, Abdelmadjid Yahi, président de l’US Chaouia, dénonce la cooptation du PDG du groupe Madar et sa liste. Il affirme avoir préféré un report de l’AG élective pour mettre tous les candidats sur le même pied d’égalité.

Qui a imposé cette situation ? Les soupçons vont directement au ministre de la jeunesse et des sports qui a mené une guerre contre l’ancien président de la FAF, Kheir-Eddine Zetchi. En tout cas, Abdelmadjid Yahi avertit : « Le prochain président de la FAF ne sera pas reconnu par la FIFA».

Selon lui, « le MJS a imposé une feuille de route différente de celle de la FIFA, qui exhorte à des amendements des statuts avant les élections ». « Nous sommes en train de faire le contraire sur injonction du MJS. Nous nous plions à cela mais je ne peux pas m’empêcher de tirer la sonnette d’alarme ; nous allons droit dans le mur», dénonce-t-il.

Outre l’élection de la FAF, le sélectionneur de l’équipe national, Djamel Belmadi a dénoncé « les conditions chaotiques » qui avaient présidé à la préparation de l’EN pour ses deux rencontres face à la Zambie et le Botswana.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :