La contestation sociale s’amplifie à Bouira : Les manifestations gagnent le village agricole Thameur

La colère des contestataires de la liste des bénéficiaires des logements sociaux ne s’estompe pas dans la commune de Bouira. Depuis le 06 avril, les actions de rue se multiplient et prennent des proportions inquiétantes sous l’indifférence presque totale des autorités locales.

Après les rassemblements pacifiques des premiers jours devant la wilaya où les responsables ont préféré fermer les portes et protéger l’institution avec un cordon de sécurité impressionnant, les contestataires ont élevé la contestation d’un cran en fermant quelques axes de la ville avec des barricades de fortune. Certains ont même menacé de se suicider en montant aux terrasses des bâtiments.

Avant hier, des manifestations nocturnes ont éclaté. La police a fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants. Ces derniers ont même attaqué le siège de la direction de la santé publique avec des cocktails engendrant des dégâts très importants à la structure.

Ce dimanche matin, la contestation s’est propagée au village agricole Thameur, sis à quelques kilomètres de la ville de Bouira. Les manifestants ferment la route nationale n°5, obligeant les automobilistes à contourner le point de contestation en passant par Haizer.

Sofiane Seghir

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :