La LADDH s’inquiète suite à l’escalade de la répression

 

La Ligue algérienne des droits de l’homme vient de réagir et d’exprimer son inquiétude « suite à l’escalade de la répression qui vise toutes les voix de l’opposition et du Hirak ».

Dans un communiqué publié aujourd’hui, « La LADDH qui suit avec inquiétude cette nouvelle vague de répression, interpelle le pouvoir à l’arrêt immédiat du harcèlement et des arrestations arbitraires des militantEs pacifiques du Hirak, de la société politique, civile et des journalistes ».

L’organisation des droits de l’homme a exprimé « sa pleine solidarité avec toutes les victimes des violations des droits humains ».
Elle a tenu à appeler « à la libération de l’ensemble des détenus d’opinion, l’abandon des charges retenus contre les prévenus, rappelle au respect des droits humains et des libertés fondamentales, toutes garanties par le droit national et les conventions internationales ratifiées par l’Algérie dont le pacte international relatif aux droits civils et politiques ».

À rappeler que la marche des universitaires a été violemment réprimée hier à Alger et des arrestations ont été signalées.

À Oran c’est le couple Chouicha qui a été arrêté aujourd’hui et leur domicile a été perquisitionné en cette fin de journée.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :