Premier à réagir au cri de détresse des étudiants de Tizi-Ouzou : le groupe APW-RCD demande une session extraordinaire pour débattre de la situation

Le cri de détresse lancé, hier dimanche, par les étudiants de l’université de Tizi-Ouzou, en occupant la voie publique pour alerter sur la situation désastreuse qu’ils vivent, semble bénéficier d’une première écoute.

Le groupe RCD à l’APW vient de demander au président de l’institution élue de programmer une session extraordinaire pour débattre de la situation que vit l’université Mouloud Mammeri.

“ Vue la situation de marasme que vit la communauté universitaire de notre wilaya et face au chaos qui semble programmé et après les dernières actions entreprises par les étudiantes et les étudiants allant jusqu’à l’obstruction de la voie publique , le groupe RCD Apw de Tizi Ouzou demande la programmation d’une session extraordinaire à l’effet de débattre de la situation de l’université de Tizi Ouzou ”, lit-on dans la missive signée par le groupe RCD.

Sofiane Seghir

Aucune description de photo disponible.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :