Propos d’El Hachemi Djaaboub : Emmanuel Macron qualifie « ces déclarations d’inacceptables »

 

Le président Français, Emmanuel Macron qualifie les déclarations du ministre algérien du travail, El Hachemi Djaaboub, ayant traité la France « d’ennemi traditionnel et éternel », « d’inacceptables ».

Dans une interview accordée, aujourd’hui au journal français Le Figaro, il affirme « qu’il y a une volonté de réconciliation des mémoires entre Français et Algériens très largement partagée, mais qui fait face à quelques résistances en Algérie ».
« Je crois au contraire que cette volonté est très largement partagée, notamment par le président algérien Abdelmadjid Tebboune. Il est vrai qu’il doit compter avec quelques résistances », lance-t-il.

Et d’ajouter : « Ne vous y trompez pas, derrière le sujet franco-algérien il y a d’abord un sujet franco-français. Au fond, nous n’avons pas réconcilié les mémoires fracturées ni construit un discours national homogène. La mémoire fracturée, c’est celle des pieds-noirs, celle des harkis, celle des appelés du contingent, celle des militaires français, celle des Algériens venus ensuite en France, celle des enfants de cette migration, celle des binationaux…Je ne suis ni dans la repentance ni dans le déni. Je crois dans une politique de la reconnaissance qui rend notre nation plus forte », ajoute-t-il.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :