Tizi-ouzou : répression d’une marche nocturne des étudiants et 40 arrestations signalées.

Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri ont organisé une marche nocturne ce soir pour dénoncer une agression verbale d’un policier à l’encontre d’un groupe d’étudiants résidents à la résidence de Boukhalfa. La scène s’est produite hier soir.

La marche a été sauvagement réprimée à hauteur du stade 1er novembre par un impressionnant dispositif sécuritaire.

Une véritable chasse à l’homme a été engagée et s’est soldée par une quarantaine d’arrestations.

Les étudiants ont improvisé un rassemblement devant le portail du campus hasnaoua pour exiger la libération de leurs camarades.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :