La dicatature militaire réprime le peuple Algérien pour faire passer son projet : Mohcine Belabbas et Atmane Mazouz arrêtés

Le deuxième jour de l’Aïd, le pouvoir illégitime d’Alger l’a réservé pour mater le peuple Algérien et réduire sa voix à zéro décibel. Des rafles policières sont signalées dans tout le pays et le summum de la dictature militaire est atteint avec l’arrestation du président du RCD, Mohcine Belabbas, et le secrétaire national chargé de la communication, Atmane Mazouz.

Les deux responsables du RCD ont été interpellés à Place Audin alors qu’ils se préparaient à entamer une marche pacifique en compagnie de militants, sympathisants du parti et des citoyens, venus exprimer leur opinion dont le droit est garanti par la constitution en vigueur et les chartes internationales signées par l’Algérie.

Le président du RCD et l’ex-député progressiste se trouvent en ce moment au commissariat de police sis au boulevard Dr Saadane, centre d’Alger.

Le pouvoir avait donné la veille de l’entame de la campagne électorale des législatives refusées par l’écrasante majorité du peuple algérien le signal qu’il réprimera toute voix discordante pour faire passer de force sa feuille de route. Aujourd’hui, il a donné le signe qu’il est prêt à marcher sur le peuple et tous ses droits pour s’assurer la continuité d’un pouvoir pris de force depuis 1962.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :