La Garde à vue de Kenza Khatto est prolongée , le professeur Djamel Mimouni placé sous contrôle judiciaire

 

La machine répressive enclenchée contre le Hirak continue de fonctionner. Après ce qui s’est passé vendredi dernier et les centaines d’arrestations dans les rangs des hirakistes à travers le territoire national, c’est au tour de la justice de prendre le relais, ce dimanche, avec la présentation des personnes maintenues en détention devant les tribunaux.

C’était le cas à Constantine, où le professeur Djamel Mimouni a été placé sous contrôle judiciaire après 48 heures de garde à vue suite à son arrestation lors de la 117ᵉ du Hirak. Le physicien a été présenté devant le procureur du tribunal d’El Ziadia, qui a renvoyé son dossier devant le juge d’instruction. Ce dernier l’a auditionné et placé sous contrôle judiciaire. Il est poursuivi pour « incitation à attroupement » et « non-respect des décisions administratives ».

Djamel Mimouni a « refusé de signer un engagement sur l’honneur de ne plus prendre part à l’avenir aux manifestations de contestation ».

Pour rappel, l’homme est professeur de physique à l’université Frères Mentouri (Constantine 1). Diplômé de l’université de Pennsylvanie aux Etats-Unis, Djamel Mimouni est vice-président de l’Union Arabe de l’Astronomie et des Sciences de l’Espace (AUASS) et président du comité exécutif de la Société Africaine d’Astronomie, comme il préside l’association Sirius.
A Alger, la garde à vue de la journaliste de Radio M, Kenza Khatto, a été prolongée pour des raisons que l’on ignore. Notre consœur a été interpellée, vendredi à Alger-Centre, de manière musclée par des policiers.

Par ailleurs, la majorité des personnes interpellées continuent, depuis ce matin, de défiler devant les tribunaux. A Sétif, 23 personnes seront jugées en comparution immédiate. Selon la même procédure, 13 manifestants passeront devant le juge à Bordj Bou Arreridj.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :