L’homme âgé, ayant subi la violence policière vendredi passé, mis sous contrôle judiciaire

Le viel homme, Djalem Bourmad,  interpellé et violenté vendredi dernier avant d’être mis en garde à vue au commissariat d’Hussein Dey, a été présenté ce dimanche par devant le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hamed.

Il a été décidé de le mettre sous contrôle judiciaire, avec son compagnon de fortune Mokhtar Hamoudi. Leur procès est renvoyé au 23 mai prochain.

Ils sont accusés d’attroupement non armé, désobéissance aux ordres et décisions de confinement sanitaire, révèle le CNLD.

Les manifestants arrêtés et placés en garde à vue au commissariat central d’Alger, dont Afaf Megari, seront présentés demain lundi, par devant le procureur de la république près le même tribunal de Sidi M’hamed.

Nadia Mehir

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :