Marches des pompiers : 230 agents de la protection civile suspendus par le ministre de l’intérieur

 

Décidemment, le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales veut envenimer la situation au sein du corps de la protection civile. Après son étrange communiqué rendu public, hier soir, le département de Kamel Beldjoud annonce aujourd’hui la suspension de 230 agents de la protection civile, parmi ceux qui ont pris part à la marche organisée à Alger.

Dans un nouveau communiqué rendu public, aujourd’hui, le ministère précise que cette décision « est prise conformément aux dispositions du statut général de la fonction publique ».

Poursuivant, la même source, annonce que « des poursuites judiciaires seront engagées contres les concernés ».

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :