Wahid Benhalla, membre de la direction nationale du MDS, condamné à un an de prison pour avoir fait la politique

Wahid Benhalla , membre de la direction nationale du MDS, est condamné à un an de prison ferme pour avoir participé à une marche contre la politique du régime. Un signe d’une dictature qui tend de plus en plus à criminaliser l’acte politique et à réprimer la classe politique qui évolue en dehors de sa sphère.

La judiciarisation et la criminalisation de l’action politique est, assurément , la nouvelle trouvaille des tenants du pouvoir. Après les interpellations injustes et abusives de responsables politiques, voilà l’emprisonnement comme signe d’escalade dans la répression ”, c’est ainsi qu’a réagi Atmane Mazouz, secrétaire national à la communication du RCD à la décision arbitraire de l’appareil judiciaire du régime. Le responsable du RCD apporte son soutien indéfectible au cadre du MDS, injustement condamné à de la prison ferme pour avoir marcher pacifiquement à Alger.

Chabane Bouali

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :