Après la Bérézina de Jil Jadid : Sofiane Djilali accuse « les boycotteurs »

 

Le président de Jil Djadid, Sofiane Djilali refuse toujours de reconnaitre ses erreurs en engageant sa formation dans un processus électoral rejeté par les Algériens. Alors que sa formation a obtenu un seul siège à l’APN à l’occasion des législatives anticipées du 12 juin dernier, il impute la responsabilité aux « boycotteurs » qui ont donné l’occasion aux « partis traditionnels, en particulier le FLN de revenir dans les institutions élues ».

« N’était le boycott, le FLN gagnerait huit siège à Bejaia ? Impossible ! », déclare-t-il lors d’une conférence de presse animée, aujourd’hui à Alger. Dans ce sens, il affirme avoir « mis en garde les frères partisans de cette option sur les dangers qui pèse sur le pays ».

Malgré la Bérézina, Sofiane Djilali continue de défendre son choix de prendre part à cette joute électorale, estimant que le « but n’était pas de prendre des sièges à l’Assemblée populaire nationale (APN) ». « Notre idée était d’amener l’esprit du Hirak à l’intérieur des institutions. Notre but est de participer à solutionner la crise politique du pays qui ne date pas seulement de 2019. Le plus important n’était pas Jil Jadid», lance-t-il.

Commentant les résultats de ce scrutin, il estime que « la future APN est légale, mais sans légitimité populaire, d’autant que 80% du corps électoral n’ont pas voté ». Minimisant toujours la défaite cuisante de son parti, Sofiane Djilali se réfère aux résultats préliminaires pour affirmer que l’écart n’était pas important entre les partis.

« Nous avons demandé ces résultats, mais l’ANIE ne nous les a pas donné. Si on se réfère aux PV qui nous avons récupérés, l’écart entre les partis n’était pas important. Les vainqueurs ont réalisé des scores oscillant entre 5% et 7%. Ainsi, le parti qui a eu la majorité a obtenu environ 300 000 sur 24 millions d’électeurs. C’est insignifiant », dit-il.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :