Empêchement violent de la marche des étudiants à Tizi-ouzou et Amar Acherfouche parmi les arrêtés

 

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé ce matin de mardi à Tizi-Ouzou pour empêcher la marche cyclique des étudiants

Des témoins ont affirmé que les forces de répression ont même osé violer les franchises universitaires

Plusieurs arrestations ont été signalées devant le portail du campus de Hasnaoua et à hauteur du carrefour du 20 Avril. Parmi les personnes interpellées, on nomme le militant progressiste Amar Acherfouche

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :