En garde à vue depuis trois jours :Bouaziz Ait Chebib privé du droit à l’assistance juridique

Le citoyen, militant et coordinateur du mouvement AKAL, Bouaziz Ait Chebib, en garde à vue depuis trois jours chez les gendarmes à Tizi-ouzou, est privé de son droit à l’assistance juridique.

Aujourd’hui, Maitre Yamina Allili, avocate au barreau de Tizi-ouzou, s’est vue refuser le droit de voir le militant souverainiste kabyle.

“ Je suis partie aujourd’hui pour rendre visite à monsieur Ait Chebib Bouaziz, qui est en garde à vue depuis trois jours, à la brigade de la gendarmerie nationale de Bouhinoun(brigade de recherche) Tizi Ouzou, où ils nous ont refusé de lui rendre visite sans motif juridique convaincant.”, écrit l’avocate très active sur le front de la défense des militants politiques depuis le début du Hirak.

“ La première fois, ils m’ont envoyé à la brigade de la gendarmerie de Lalla Khadija, où il n’était pas là. Puis je suis retournée à nouveau au Centre Bohinoun, et là, ma visite a été refusée sans motif”, révèle encore Maitre Allili qui souligne que “des procédures juridiques nécessaires” seront prises et que l’opinion publique sera informée.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :