Équipe nationale : Tamazight exclue et l’arabe et la Palestine à l’honneur

Grande vague d’indignation et de colère enregistrée depuis hier soir sur la toile Algérienne.
L’apparition des joueurs de l’équipe nationale avec une tenue floquée au seuls caractères arabes alors que Tamazight est aussi langue nationale et officielle est perçue par la population amazighophone comme une exclusion de fait et un déni d’identité caractérisé.

Certains internautes ont dénoncé une forme de racisme, d’autres ont qualifié le geste comme un viol de la constitution et un autre désengagement du pouvoir vis-à-vis Tamazight et du principe constitutionnel de tout mettre en œuvre pour concrétiser le caractère officiel de la langue amazighe.

Certains analystes ont perçu l’exclusion de Tamazight et le choix de l’arabe comme seul signe identitaire de l’équipe nationale et l’ordre donné aux joueurs de porter le châle Palestinien, en ce temps précis comme une opération de communication politique en direction des islamistes et des tenants de l’arabisation tous azimuts pour les ramener aux bons sentiments avec le pouvoir et les draguer vers les centres de vote.

Depuis que le divorce est complètement consommé avec le peuple, le pouvoir a adopté la stratégie de mettre tout en œuvre pour cibler une partie de la population afin de la ramener dans son giron et en faire son peuple exclusif. La preuve est que le chef de l’Etat fait fi de 90 % qui ne ‘l’ont pas élu et des 87 % de ceux et celles qui ont rejeté son projet de constitution et parle de majorité qui adhère à sa feuille de route. En considérant cette minorité faite essentiellement de débris du système bouteflikien, de clients traditionnels du régime, Abdelmadjid Tebboune et les centres de décision qui l’ont imposé comme chef d’Etat exclue de fait l’écrasante majorité du peuple Algérien de ce qui constitue réellement la communauté nationale.

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :