Le RCD : “ Rendez-nous nos libertés ! ”

Le RCD qualifie , dans un communiqué publié ce dimanche, les législatives tenues hier de farce électorale, semblables aux précédentes, venue approfondir davantage  le fossé entre le pouvoir et le peuple. Elle est désormais symptomatique d’une inconscience des dirigeants sur l’impact hasardeux de leur politique sur la nation.

Pour le parti de Mohcine Belabbas, « la répétition de telles dérives montre clairement leur incapacité à promouvoir une ambition de rétablissement de la confiance du peuple dans les institutions et une stabilité politique pour le pays.

 » Avec une répression tous azimuts des libertés et un code électoral imposé unilatéralement par une ordonnance du chef de l’Etat, lui-même issu d’une autre farce avec un résultat officiel, bien que gonflé, de moins de 5 millions de voix sur près de 25 millions d’inscrits, ce pouvoir de fait assume désormais l’absence de légitimité démocratique et populaire comme fondement des textes de lois et des institutions du pays”, note le parti progressiste.

Réagissant à la façon dont sont communiqués les taux de participation, signe probant d’une manipulation en marche, le RCD estime que  » le gonflement et les triturations éhontés des taux de participation, confirment que la fraude électorale est le moyen privilégié de la cooptation et du maintien au pouvoir de la clientèle du régime. Ils renseignent, plus que tout autre discours, sur l’illusion entretenue par les décideurs quant à une volonté de combattre la corruption et de sortir d’un système mafieux et rentier”.

Visiblement satisfait de la réaction salutaire du peuple Algérien au coup de force électoral du pouvoir, le RCD relève qu’en fin de compte, “ c’est la persévérance du peuple Algérien dans son action pacifique guidée par son ambition pour l’instauration de l’État de droit démocratique qui a fait encore une fois la différence”.

“ Rendez-nous nos libertés !”, s’insurge le parti démocrate.

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :