Pour sa couverture des législatives : Ammar Belhimer retire l’agrément à France 24

 

La chaîne d’information française, France 24, est officiellement interdite en Algérie.

Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, met à exécution ses précédentes menaces et décide de retirer l’accréditation octroyée à la représentation à Alger de ce média.

Dans un communiqué repris par l’APS, le ministre motive sa décision par « l’hostilité manifeste et répétée contre notre pays et ses institutions ».

Ammar Belhimer, rappelons-le, avait adressé « un dernier avertissement avant « retrait définitif » de l’accréditation à cette chaîne de télévision, le 13 mars dernier, pour son ‘’parti-pris flagrant’’ dans la couverture des marches en Algérie.

« Le parti-pris de France 24 dans la couverture des marches du vendredi est flagrant, allant jusqu’à recourir, sans retenue aucune, à des images d’archives pour les antidater afin de porter secours à résidu antinational constitué d’organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales », avait noté le ministère de la communication dans un communiqué.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :