Situation alarmante : Le professeur Rachid Belhadj réclame un état d’urgence sanitaire

 

La situation sanitaire est alarmante. Et les spécialistes continuent de tirer la sonnette d’alarme. C’est le cas du Pr Rachid Belhadj, directeur des activités médicales et paramédicales et président du syndicat des professeurs et chercheurs. Intervenant, ce matin sur les ondes de la radio nationale, le spécialiste appelle, en effet, à la proclamation de « l’état d’urgence sanitaire », face à la dégradation de la situation sanitaire dans les hôpitaux.

Le professeur avance des chiffres alarmants, que ce soit au niveau des décès qu’au plan des contaminations. Selon le membre du Comité scientifique anti Covid-19, l’hôpital Mustapha Bacha d’Alger a vécu un véritable drame, durant la nuit de samedi à dimanche, en raison notamment de la pénurie d’oxygène : pas moins de 18 personnes ont succombé à leur contamination, en plus de la contamination de 25 personnes parmi les personnels médical et paramédical.

Le Pr Belhadj affirme aussi que le nombre réel des morts quotidien dus au Covid-19 est « plusieurs fois supérieur », à ce qui est annoncé dans les communiqués du ministère de la Santé.

Poursuivant, le professeur alerte aussi sur le risque de manque de personnel médical avec la dynamique actuelle des contaminations et préconise de faire appel aux étudiants en médecine et aux médecins retraités pour faire face à la situation.

Il parle ainsi de « médecine de catastrophe » pour souligner l’extrême urgence de la situation qui exige « un changement de la gestion de la crise pour éviter la perte de contrôle de la situation ».

Il faut rappeler que la plupart des hôpitaux du pays, en particulier dans les villes comme Oran, Sétif et Tizi Ouzou, souffrent de manque d’oxygène et les patients atteints de Covid-19 finissent par mourir d’asphyxie.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :