La pandémie et l’absence d’une stratégie sanitaire.

 

La situation sanitaire est très inquiétante, les professionnels de la santé tirent la sonnette d’alarme. Les hôpitaux sont saturés et les lits d’hospitalisation se font de plus en plus rares. L’oxygène, vital pour la survie des malades, manque et les professionnels de la santé sont exténués par la maladie qui les impactent particulièrement -plusieurs praticiens contaminés plus d’une fois- et par le rythme de travail auquel ils sont astreints sans possibilité de récupération. Ils ne connaissent aucun répit , pas de week-end et pas de détente.

La flambée de la troisième vague de contamination est en expansion, loin d’atteindre encore son pic, les jours à venir seront difficiles.
Les pouvoirs publics semblent dans l’expectative, aucune stratégie de sortie de crise n’est avancée. Le pouvoir politique est en panne d’initiative, il réagi aux urgences dans la précipitation au lieu d’agir par anticipation.

La période d’accalmie favorable à la réflexion n’a pas été exploitée pour l’acquisition de respirateurs et de consommable en nombre suffisant et à la constitution de stocks stratégiques en oxygène et l’organisation des structures d’accueil et du personnel.
L’abandon des mesures sanitaires de distanciation physiques et le port de masque est une erreur d’appréciation lourde de conséquences.

La stratégie de vaccination de la population est un échec, le taux est très faible pour influer sur la contraction de l’évolution de la pandémie, rien n’a été fait en terme de sensibilisation de la population ni en acquisition de vaccins en nombre suffisant pour couvrir la demande et encore moins en ouverture de centres de vaccination depuis le lancement symbolique à des visées populistes un certain mois de janvier .
Attendre la flambée pour essayer de rattraper le retard est une vaine tentative qui relève plus du bricolage que d’une prise en charge réfléchie et organisée.
Ajouter une autre charge au personnel de la santé, saturé par le flux important de malades, contribue à disperser les capacités du secteur au moment où nous avons besoin de concentrer toutes nos capacités humaines et matérielles pour gérer l’urgence vitale.

L’échec du pouvoir politique était en somme prévisible, occupé qu’il était à œuvrer à étouffer la voie du hirak par la manipulation et la répression de toute voie discordante par l’emprisonnement à tour de bras d’acteurs politiques et associatifs. Seule compte la concrétisation de sa feuille de route rejetée à mainte reprises par la population. Il a failli à sa tâche qui est celle de venir en aide à la population en détresse.

Je lance un appel à la population pour prendre conscience de la gravité de la situation en faisant preuve du respect des mesures sanitaires par la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque, tout en évitant les lieux de regroupements des personnes.

Prenez soins de vous et de vos proches! Quelles que soient les vicissitudes et les difficultés du moment, le peuple algérien qui a démontré qu’il ne veut plus subir l’arbitraire, finira par faire triompher la justice et la liberté et imposera par sa mobilisation la libération des détenus politiques et d’opinion .

Alger le 23 juillet 2021

Docteur Achour ARAB SAID
Membre de la direction nationale du RCD
Secrétaire National chargé des Adhésions

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :