La révolution sociale du Sud prend de l’ampleur : Adrar a manifesté la nuit dernière

La population de la ville d’Adrar, au sud du pays, est sortie massivement la nuit dernière manifester pacifiquement sa colère face à la wilaya.

La sortie nocturne des gens d’Adrar est provoquée par les réponses apportées par le wali Larbi Bahloul, aux revendications sociales exprimées par la population. Lesquelles réponses sont jugées en deçà des attentes de la population laminée par la crise sociale et économique faute d’une politique créatrice d’emploi et garantissant la justice sociale.

Les populations d’Adrar revendiquent la concrétisation à grande échelle du projet de distribution de terres à usage d’habitation avec libération des enveloppes financières de 1 million de dinars destinées à la viabilisation desdits lots, le recrutement des jeunes, notamment les diplômés en créant des investissements fournisseurs dz postes d’emplois massifs.

La manifestation nocturne d’Adrar s’ajoute à d’autres manifestations populaires qui se déroulent dans plusieurs villes du sud et qui s’apparentent à un début de révolution sociale qui risque de faire tâche d’huile si les pouvoirs publics n’ouvrent pas les canaux d’un débat national sérieux pour asseoir un régime politique viable et porteur de solutions idoines aux attentes grandissantes et légitimes des populations, celles du sud notamment.

Arezki Lounis 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :