- Advertisement -

Affaire Boudour- Chouicha – Loukil : 7 rapporteurs onusiens demandent des explications aux autorités Algériennes

L’affaire des journalistes Said Boudour et Djamila Loukil ainsi que le vice-président de la LADDH, Kaddour Chouicha, fait réagir , encore une fois, les instances internationales. Sept rapporteurs de l’ONU ont épinglé les autorités Algériennes, selon Radio M, média indépendant Algérien.

La même source indique que les rapporteurs onusiens ont exprimé « de graves préoccupations quant aux accusations d’activités terroristes portées à l’encontre de Mme Loukil, de M. Boudour et de M. Chouicha » et qui « semblent directement liées à leur engagement pacifique en faveur des droits humains en Algérie, et en particulier leur exercice de leurs droits à la réunion pacifique et d’expression ».

En plus de la requête des motifs juridiques ayant justifié l’arrestation des trois individus sus-cités, les rapporteurs de l’ONU ont demandé aux autorités Algériennes « les raisons pour lesquelles des charges liées à des actes terroristes et à l’appartenance à une organisation terroriste ont été retenues contre les défenseurs des droits de l’homme ».

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: