Disparition de Kamira Nait Sid : Le CMA s’adresse aux autorités algériennes

 

Le Congrès Mondial Amazigh,ONG internationale de défense et de promotion des droits individuels et collectifs des Amazighs a adressé un message aux autorités algériennes après l’inquiétante disparition de sa présidente Mme Kamira Nait Sid.

Pour le CMA, « cette disparition soudaine et inexpliquée » est inquiétante « d’autant plus qu’elle survient deux jours après que M. Hassan Kacimi, haut fonctionnaire au ministère algérien de l’intérieur eut déclaré le 22 août 2021 à 8h15 sur les ondes de la radio publique algérienne, que « le Congrès Mondial Amazigh est passé sous la coupe du Mossad, des services secrets marocains et de certains pays étrangers ». Il a ajouté que « le Congrès Mondial Amazigh a un plan d’action subversif déployé dans tout le Maghreb ».

L’ONG CMA considère « ces propos mensongers est irresponsables » et « ils font partie de la campagne de dénigrement et de haine menée depuis plusieurs années contre les Amazighs en général et contre les Kabyles en particulier ».

Le congrès mondial Amazigh déclare qu’il « n’accuse personne » pour l’heure.

Par contre l’ONG Amazighe demande avec insistance « d’accepter la mise sur pied d’une commission d’enquête indépendante, donc internationale, afin de faire toute la lumière sur la campagne de racisme et d’intolérance anti-Amazighs et anti-Kabyles ainsi que sur toutes les allégations fallacieuses propagées par les services gouvernementaux algériens dans le seul but de justifier la répression contre les Kabyles et de nuire à la Kabylie ».

Pour terminer le CMA a exprimé « son total soutien à la famille Nait Sid ».

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :