- Advertisement -

Exclusion de l’enseignement de tamazight de l’emploi du temps alternatif de l’élève : Les inspecteurs de Tamazight réagissent

La Coordination Nationale des Inspecteurs de langue Amazighe ( CNILA ) ont réagi, ce samedi 28 août, à la correspondance du secrétaire général du ministère de l’éducation, datée du 14 août dernier, portant sur l’ pour l’année scolaire 2021-2022.

La coordination qui regroupe tous les inspecteurs de la langue Amazighe tous paliers confondus ont conclus, au terme d’une réunion d’examen de la situation, d’envoyer un courrier au ministre de l’éducation “ pour attirer son attention sur les arrières pensées et les conséquences d’une telle décision, pour le moins inattendue”.

« Nous lui avons rappelé les devoirs de l’État envers l’enseignement de la langue amazighe et nous avons émis des propositions pour une meilleure prise en charge de cet enseignement, répondant effectivement aux ambitions des algériennes et algériens », affirment les auteurs du communiqué de la CNILA.

Sofiane Seghir

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: