- Advertisement -

La population de Larbaa Nath Irathen indignée par le crime barbare commis contre le jeune de Miliana

Depuis l’assassinat barbare et odieux de Djamel Bensmail, la région de Larbaa Nath Irathen est en colère, indignée et en deuil. Ses responsables, ses dignitaires et sa population n’arrivent pas à digérer ce qui s’est passé. Ils cherchent les mots pour exprimer leur condoléances avec la famille du défunt et les citoyens de Miliana, ils n’ont trouvent presque pas. Surtout que les relations sociales entre le Arch Nat Irathen et la région de Miliana sont très denses, historiques et légendaires.

Hier, les membres de l’APC Larbaa Nath Irathen, des représentants des comités de villages et de la société civile se sont réunis pour débattre du drame qui s’est passé sur leur territoire. Ils ont tenu à présenter les excuses de toute la région pour ce qui s’est passé. Ils ont présenté solennellement leurs condoléances à la famille du défunt et à toute la population de Miliana. Des hommages publics à l’artiste disparu sont promis et une délégation se rendra à Miliana pour apporter solidarité à la famille est prévu dès que les choses se calment un peu.

Sur les reseaux sociaux, plusieurs voix kabyles réclament justice pour Djamel Bensmail. D’autres plus nombreuses plaident pour la baptisation d’un lieu public à Larbaa du nom de Djamel Bensmail.

L’essentiel est que le ton général aux Ath Irathen est à la désolation, l’indignation et à la solidarité avec la famille du défunt.

Une enquête préliminaire est annoncée par le parquet près le tribunal de Larbaa Nath Irathen.

Sofiane Seghir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: