Maitre Fetta Sadat : « Les droits et libertés s’effritent à l’épreuve de la dure réalité »

 

Une pensée aux détenus d’opinion en ce moment de propagation de la pandémie pour ne pas dire de l’hécatombe, ça ne peut venir que de maître Fetta Sadat membre de la direction nationale du RCD et avocate engagée à fond dans la cause des détenus politiques.

« En cette période caractérisée par une situation sanitaire des plus critiques , pensées particulières aux détenus d’opinion privés de leur liberté et de leurs familles.
Leur seul tort, avoir osé dire non et s’être soulevés contre l’oppression et pour une Algérie libre et démocratique », lit-on dans une publication sur la page Facebook de maître Sadat.

L’avocate et cadre du RCD n’a pas oublié de penser aussi à « ceux qui sont durement éprouvés par la maladie, la mort , une effroyable détérioration de leurs conditions de vie ».

Pour maître Sadat « les droits et libertés s’effritent à l’épreuve de la dure réalité qui les a réduit en un simple leurre et vagues chimères ».

À l’image de Fetta Sadat, les cadres du RCD n’ont jamais cessé d’accompagner le peuple algérien dans sa quête de la liberté.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :