- Advertisement -

Chassé par le peuple du pouvoir en avril 2019 : Bouteflika est mort

L’ancien chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika est mort. L’information est donnée, hier soir, par la présidence.

Bouteflika souffrait des effets d’un accident vasculo-cerebtral eu en 2013.

L’homme natif de Oudjda, au Maroc, le 2 mars 1937, a été chassé du pouvoir par la révolution populaire du 22 février. Il a été contraint de déposer sa démission le 2 avril 2019 où il est apparu en public pour la dernière fois très anéanti par la maladie.

À l’annonce de sa mort, hier soir, par la télévision officielle, une seule question a occupé tous les esprits : Abdelmadjid Tebboune, chef de l’Etat en place et l’un des des fidèles de Bouteflika et admirateurs de son programme, allant jusqu’à jurer en son temps de rester défenseur de son projet présidentiel à vie, va-t-il réserver des funérailles présidentielles à son ancien patron politique ? Où va-t-il se résigner à l’enterrer dans la discrétion la plus totale par respect au peuple Algérien qui ne porte pas le président déchu dans son cœur ?

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :