Les inspecteurs de Tamazight dénoncent la marginalisation de cette matière scolaire

Réunis à Bouira, les inspecteurs de Tamazight ont rendu publique une déclaration où ils ont dénoncé  » une volonté de confinement de cette matière scolaire dans un moment pédagogique marginal ».

Les inspecteurs de Tamazight ont rappelé la caractère national et officiel de cette langue et surtout ils ont affirmé le risque « de compromettre la rentrée des classes » par cette situation de programmation de tamazight « hors de la période d’enseignement par alternance ».

Pour le collectif national des inspecteurs de la langue Amazighe, seule une nouvelle circulaire ou une note explicative mettant un terme au flou créé par la circulaire du 14 août 2021 pourrait « mettre Tamazight à l’abri d’influences malheureuses ».

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More