- Advertisement -

Tayeb Louh, Ali Haddad et Said Bouteflika condamnés à de lourdes peines

Le verdict dans l’affaire dite du SMS impliquant l’ancien ministre de la justice, Tayeb Louh, le frère du président déchu par la révolution populaire du 22 février, Said Bouteflika, et l’homme d’affaires Ali Haddad, est tombé tard dans la soirée d’hier.

Tayeb Louh a écopé d’une lourde peine de ans, tandis que les deux autres précités ont été condamnés à deux ans de prison ferme et 200 000 Dinars d’amende chacun.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :