- Advertisement -

Kherrata (Béjaïa) : la stèle de la liberté qui symbolise le hirak est saccagée

 

La stèle de la liberté au niveau de la place de 16 février à Kherrata a été saccagée aujourd’hui 1er novembre 2021.

Ce monument qui symbolise le Hirak des algériens a été la cible d’un acte barbare en cette journée commémorative du déclenchement de la révolution algérienne.

Un acte scandaleux et honteux pour plusieurs acteurs politiques de la région qui ont réagi d’une manière ferme à cette atteinte à la symbolique du Hirak

« Le Hirak pacifique dérange au point de s’attaquer même à la stèle.
Mais s’ils se trompent, car même s’ils effacent toutes traces , l’histoire, les témoins, ils pourront jamais atteindre les mémoires, les coeurs… celles de tout un peuple.
Restons vigilants et toujours pacifiques. »,écrit Saïd Salhi vice-président de la ligue algérienne des droits de l’homme.

Pour Atmane Mazouz, chargé à communication au sein du RCD,  » ce saccage est odieux et honteux après avoir constitutionnalisé le Hirak. Cette scène est un message d’une volonté maléfique qui nous révolte et qui ne peut rassurer sur le destin d’un pays le jour même de la célébration d’une lutte héroïque de tout un peuple pour son indépendance ».

Le cadre du parti progressiste s’est interrogé sur les acteurs de cet acte odieux
« Qui est derrière et à qui profite ce crime contre un idéal qui a mobilisé des millions d’Algériens? », s’interroge M.Mazouz.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: