- Advertisement -

Université de Béjaïa : L’enseignant Tarik Azkak est à son 8ème jour de grève de la faim.

En conflit avec l’administration sur des questions qui relèvent du social mais aussi de la pédagogie, Tarik Azkak enseignant à la faculté SEGC de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa entame aujourd’hui son 8ème jour de grève de la faim au niveau du campus d’Aboudaou.

Selon plusieurs de ses collègues, sa santé est sérieusement risquée surtout avec cette vague de froid qui s’installe.

La situation conflictuelle remonte à l’année dernière où M.Azkak avait déjà fait recours à une première grève de la faim qui s’est soldée par un engagement de l’administration rectotale à régler le problème.

Les promesses non tenues des responsables de la faculté et du rectorat ont contraint l’enseignant à opter pour une deuxième grève de la faim.

Plusieurs enseignants se sont exprimés sur les réseaux sociaux pour tirer la sonnette d’alarme quant à la santé de Tarik Azkak et aussi pour lui apporter leur soutien indéfectible.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: