- Advertisement -

Atmane Mazouz, ex-député du RCD, alerte : Risque d’expulsion des familles sinistrées à Ain El Hammam

Des familles sinistrées lors des des derniers incendies risquent de passer l’hiver qui s’annonce rude, sous les flocons de neige et dans le froid pinçant du Djurdjura. Elles sont sommées de quitter la maison de jeunes de Ain El Hammam, une ville de montagne connue pour ses nuits d’hiver rugueuses. 

L’ancien député RCD, Atmane Mazouz, a donné hier une alerte de niveau 1 sur le danger qui guette ces familles, en cas d’exécution de la décision d’évacuation.

« Je viens de recevoir un appel au nom des familles sinistrées lors des derniers feux de forêts en kabylie qui viennent d’être sommées de quitter le lieu de leur hébergement à la maison de jeunes de Ain El Hamam, wilaya de Tizi-Ouzou », écrit Atmane Mazouz sur sa page Facebook.

Le militant progressiste et secrétaire national du RCD chargé de la communication informe que  « Enfants et parents sont dehors en ces temps de froid glacial ».

Interdits d’accès au réfectoire

« Les autorités doivent impérativement trouver une solution à la détresse de ces familles. Prière à toute personne pouvant venir en aide à ces personnes de le faire en extrême urgence », lance encore Atmane Mazouz qui indique que  « les familles n’ont pas pû “accéder au réfectoire de l’établissement et ils manquent de tout”  » .

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: