- Advertisement -

Le procès du détenu politique Fathi Ghares reporté au 26 décembre

Le tribunal de Bainem a reporté le procès du détenu politique Fethi Ghares au 26 décembre. C’est le deuxième report en un mois, après celui du 5 décembre, suite au refus renouvelé du coordinateur national du MDS de comparaître par vidéo-conférence.

Le tribunal de Bainem maintient la procédure de jugement par vidéo-conférence, adoptée à titre de prévention sanitaire lors du pic de la pandémie. Le détenu politique Fathi Ghares réfute cet argumentaire du fait que la mesure a été levée depuis quelques semaines, que des procès ont déjà eu lieu en présentiel et que toutes les mesures de confinement ont été abandonnées de façon officielle.

À l’annonce du report, l’épouse du détenu politique Fathi Ghares, Messaouda Cheballah a fait des déclarations incendiaires à l’égard du pouvoir qui insiste à maintenir en prison un acteur politique majeur pour des motifs fallacieux.

L’épouse du coordinateur national du MDS qualifie le pouvoir et ses serviteurs de lâches qui agitent l’épouvantail de la Covid-19, uniquement et exclusivement lorsqu’il s’agit d’activités et d’actions des militants de l’opposition.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: