At Laaziz, l’assainissement : un problème qui ne veut pas se régler

Ça va toujours mal à At Laaziz en matière d’assainissement. A certains endroits du chef-lieu communal, le réseau est défectueux et les citoyens ne peuvent faire un pas sans sentir les odeurs fétides et répugnantes sortant des regards d’assainissement.

Au niveau de la cité 20 logements sociaux dépendant de l’ensemble des habitations Chihani Tahar, nouvellement distribuées, « 04 regards d’assainissement ont « disparu » sous les trottoirs, 03 autres sont obstrués » selon Cherigui Amar, un des riverains.

C’est au cours des travaux d’aménagement des environs de la cité que quatre regards d’assainissement ont été enterrés sous les trottoirs il ya deux ans. Des citoyens avaient  eu des pourparlers avec les responsables de l’entreprise chargés de l’opération d’aménagement lorsque, au fur et à mesure des travaux,  ils ont remarqué que les regards disparaissaient sous le béton des trottoirs. Cependant, les responsables de l’entreprise avaient refusé de voir ce que les citoyens voulaient leur montrer,  les 04 regards d’assainissement qu’on enfouissait sous le mortier.  

Les travailleurs de l’APC  ont tenté, du mieux qu’ils pouvaient mais sans moyens adéquats, de déboucher les  trois regards sans dalles de fermeture bouchés depuis le mois  d’aout dernier,

Puis ce sont les services de l’ONA (Office National de l’Assainissement) qui se sont déplacés sur les milieux mercredi dernier. Ils ont fait « un travail provisoire » selon leurs propres dires puisque les eaux de l’assainissement donnent  sur les autres regards qui se trouvent enterrés sous les trottoirs. Par conséquent, le problème n’est pas réglé d‘une manière définitive. Les eaux nauséabondes continuent toujours de sortir au niveau de certaines conduites.  

Avec les multiples risques de maladie qui ne sont pas à exclure, les services compétents concernés (APC,  ONA …) se doivent de se pencher sérieusement sur le problème au sujet duquel  nous ont entretenu  les résidents des différents quartiers du chef-lieu communal.  

                                                                                                                                  Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur