Bouira, sit-in des employés du secteur de la santé

Les employés du secteur de la santé de Bouira ne se sentent pas en sécurité sur leurs lieux de travail. C’est principalement pour cette raison que « des actions ont été organisées et d’autres prévues »  au niveau de certains établissements hospitaliers de la wilaya.

Hier, c’était au tour du personnel aussi bien administratif que médical de l’EPSP (Etablissement Public de Santé de Proximité) Kasdi Merbah de la ville de Bouira de tenir un sit-in devant leur lieu de travail. En effet, un sit-in d’une heure (de 10 h. à 11 h.) a été observé à l’entrée de l’établissement en signe de protestation contre l’insécurité qui y règne.

Selon un des travailleurs du centre « le sit-in a été organisé dans le but d’alerter les services de la tutelle sur l’absence de sécurité dans laquelle nous exerçons. » cette situation d’insécurité est vécue aussi bien par les médecins, les infirmiers que le personnel administratif.

 Selon un autre employé « des personnes viennent ici sous prétexte de solliciter des soins mais en fait, c’est pour exiger des médecins une ordonnance prescrivant des drogues; valium ou autres et quand le médecin refuse, ce sont les menaces au couteau et/ou le refus de sortir du cabinet. »

En général, ce sont des jeunes qui s’adonnent à la drogue et quand il arrive qu’ils en manquent, ils se rabattent sur les ordonnances soutirés aux médecins qui sont menacés lorsqu’ils refusent de les délivrer.

De cas pareils se reproduisent pratiquement tous les jours au niveau des établissements de la santé. Et « souvent, les jeunes préfèrent venir la nuit aux urgences pour se faire discrets » a ajouté notre interlocuteur.

                                                                                                                       Slimane Chabane  

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur